• Aude M

Plein feu sur nos feux (interieurs)

Ou comment les feux de forêts m'amènent à réfléchir sur mon/mes feu-x "intérieur-s" ?


L'oiseau de feu d'E Polenova


Touchée par les feux de forêt qui ont eu lieu cet été, j'ai décidé de réfléchir sur la symbolique du feu et plus précisément sur nos feux intérieurs : pour en faire un petit exercice de journal créatif /art thérapie.


Pour effectuer cet exercice, j'ai tout d'abord réfléchi aux différentes facettes de cet élément.


La première :

représente la colère, la violence, l'injustice ...

Pour la médecine chinoise le feu se trouve au niveau du foie. En excès, il est associé à la colère, au trop plein ( là encore la sobriété reste de mise et je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec notre chère terre réceptacle de tous nos excès ).

La seconde :

permet la transformation, le renouveau, la création. Chez les Celtes le feu est associé à la purification du foyer, à la vitalité, à la transformation. Sa saison : l'été ... ( Beltaine) correspond au changement de rythme de vie(bien vrai tout ça !).


Forte de ces indications,

je vous propose un exercice de journal créatif qui m'a permis de réfléchir de façon ludique sur " mes feux intérieurs".

Pour cela, je vous propose de vous installer dans un lieu serein, de couper votre téléphone, rassembler le matériel ci-dessous et de vous connecter à vos ressentis.


Matériel :


- Cahier ou feuilles de dessin

- Stylo rouge

- Peinture

- Stylo pour écrire

- 1 feuille lignée

- briquet ou allumettes

- pinceaux

- magasine qui vous parle et que vous pourrez découper

- de l'eau

- des ciseaux


Déroulement de l'exercice


Une fois tous ces éléments réunis,


- Je vous propose de prendre un temps pour ressentir l'impact physique et psychologique que ce sentiment engendre tout en vous étant remémoré ses déclencheurs.

Ecrivez ensuite à l'aide d'un stylo rouge ce qu'il en est ressorti.


- Une fois la liste écrite sur votre brouillon, reportez là sur une feuille blanche.


- Prenez ensuite la feuille blanche sur laquelle vous avez écrit, brûlez- là tout en en gardant la cendre.


- mélangez cette dernière avec une peinture qui symbolise pour vous le calme . comme si vous étiez en train de préparer la terre de votre potager.


- retournez sur votre brouillon et écrivez tout ce qui pourrait permettre de diminuer votre/vos colère-s.


- sur une nouvelle feuille blanche ou sur votre journal, répartissez votre mélange ( peinture / cendre) comme si vous étiez en train de dessiner un carré potager ou un carré de fleurs.


- reprenez les mots qui pourraient vous aider à diminuer ou annuler votre colère en les associant à un point qui représenterait ce que vous décidez de semer.

une fois votre "semi" de mots plantés, pourquoi ne pas rajouter quelques gouttes d'eau qui pourraient symboliser l'eau de pluie sur votre potager ?


Enfin, à l'aide de magazines à votre disposition, découpez les pages qui vous interpellent et qui représentent votre état d'esprit, votre bien être une fois cette colère, ces feux intérieurs éteints. collez-les sur votre potager.comme si vos grènes avaient poussé et laissaient place à un nouveau paysage.

Enfin, essayez de ressentir ce que la présence ou l'accalmie de la colère vous permet ?


Avez vous découvert des choses ?

Pour ma part j'ai découvert (entre autres) que mes colères me permettaient aussi d'être dans l'action ( pas bêtes ces celtes ...)


Pour terminer cet article et pour faire lien avec les feux de forêt de cette été, j'ai à coeur de vous présenter

ECOSIA


le moteur de recherche qui plante des arbres.

Ce moteur est totalement transparent et ne s'insère pas

dans votre vie privée .

Je l'utilise et cela me permet d'avoir un peu moins de scrupules à pianoter sur Internet.

Bonne fin de vacances pour ceux qui en profitent encore !




Mon prochain article / les stages de l'année à venir




🌸 Aude Meslay 🌸

sophrologue, art thérapeute et animatrice en journal créatif

La Limouzinière / Saint Philbert de Grand lieu /

Région de Nantes

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout