• Aude M

" Un monstre sous mon lit "

thème :" mon enfant fait des cauchemars"


Monstres Malades Livre d'Emmanuelle Houdart


Même si ça n'a pas toujours été le cas, aujourd'hui j'aime Noël. Il représente pour moi un moment d'échange et de partage avec les gens que j'apprécie.

Pourtant, pour certaines personnes, cette période peut être synonyme de tristesse et de peurs amplifiées car l'émotionnel y est exacerbé.


D'où mon thème

"Un monstre sous mon lit".


Avec cet article, je pense particulièrement aux enfants qui dans l'excitation de Noël voient grandir leurs peurs du noir et des monstres nocturnes.

Alors pourquoi ne pas passer un moment auprès d'eux ( la période s'y prête non ?) pour mêler l'utile à l'agréable en créant un personnage qui puisse contrer cet "affreux monstre caché sous son lit ou dans ses cauchemars" ?

Bien sûr avoir peur est normal et l'enfant à besoin de se frotter à celle-ci pour grandir, mais quand cette dernière devient trop envahissante il est important de l'écouter et d'en parler avec lui.

D'autant que l'enfant naturellement animiste pense que tout ce qu'il peut vivre ou inventer (même en rêve) existe.


bien souvent, nous sommes tentés par cette fameuse phrase :

" il n'y a pas de monstre tu peux te recoucher "

Mais cela ne suffit pas

Pour explication, je vous propose d'écouter cette émission des Maternelles qui aborde parfaitement le sujet.




Ci dans les maternelles ont vous propose de créer un pschitt anti monstre, je vous propose ici un exercice qui vous permettra d'aller plus loin dans la compréhension de ses peurs.


Positionnement


Comme l'écrit Nicole Gratton dans les Les Rêves chez l'enfant

trois positions sont à prendre pour accueillir ses angoisses


1. L'écoute pour savoir de quoi parle le rêve et pour essayer de comprendre ce qui le trouble.


2. L'enquête pour essayer de trouver les rapports avec son vécu.Souvent les enfants font des cauchemars pour évacuer le stress de la journée précédente mais cela peut être quelque chose de plus profond.


3. La transformation pour qu'il puisse grâce à votre aide puiser dans ses forces intérieures et combattre ses "démons".


Avec cet exercice, je vous propose d'avoir ces trois positionnements et de devenir des chercheurs de monstre.


En lui demandant de vous raconter le rêve qui l'a troublé à moins qu'il n'est envie de le dessiner 😃


Puis approfondissez vos investigations par des questions dont voici quelques exemples :


- Quelle tête avait-il ?

- Comment se déplaçait-il ?

- Où se trouvait il ?

- Qu'est ce qui t'a fait peur ?

- Quel sentiment as tu éprouvé à la fin de ton rêve ?

- Que s'est il passé durant ta journée d'hier ou cette semaine ?


Ce qui vous donnera peut être quelques pistes pour le rassurer et ou comprendre ce qui l'inquiète.


Ensuite proposez lui d'ouvrir de nouveau une parenthèse imaginaire en dessinant le monstre qui pourrait vaincre celui dont il a peur.


Enfin, voici le meilleur moment, celui où il pourra dessiner le monstre qui aura la capacité de le protéger.


pour vous aider, voici quelques dessins de monstres dont vous pourrez vous inspirer et que je trouves très mignons :


https://www.pinterest.fr/audemeslay/dessin/


Pour l'aider


Demandez lui quelle forme il pourrait avoir,

quelle couleur,

quels sont les moyens qu'il a pour se protéger ( bouclier, épée laser ...).

A t'il plusieurs yeux bras, yeux ....


Une fois le monstre dessiné, essayez de visualiser avec votre enfant la manière dont il parviendra à l'aider.


Et pourquoi ne pas inventer une formule magique avec lui ?


Quoiqu'il en soit ce sera un moyen d'écouter votre enfant et de lui monter qu'il existe en lui des capacités qui lui permettent de diminuer ses peurs alors à vos stylos, peintures et autres moyen de dessiner !!!

PS:

Ma fée protectrice




🌸 Aude Meslay 🌸

sophrologue et animatrice en journal créatif

La Limouzinière / Saint Philbert de Grand lieu

Région de Nantes





15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout